Vers du chat

https://www.wikichat.fr/wp-content/uploads/sites/2/Fotolia_60004772_S.jpg

Potentiellement sujets aux parasites externes du chat comme les puces, les poux ou les tiques, les chats peuvent aussi être infectés dès leur plus jeune âge par des parasites internes tels que les vers ou les protozoaires (parasites microscopiques unicellulaires). Des parasites qui touchent davantage les chatons plus sensibles et réceptifs que les chats adultes.

Parasites internes du chat et parasites intestinaux chez le chat

Deux types de vers sont très fréquents aussi bien chez le chat que chez le chaton:

Les vers du chat plats ou ténias

(ex. : Dipylidium caninum) qui se fixent sur la paroi intestinale et provoquent des ballonnements, des diarrhées et parfois des altérations du pelage.

Leur détection se fait par la présence dans les selles ou sur le pelage du chat (aux marges de l’anus) d’anneaux blancs semblables à des grains de riz. Autre signe de leur présence, le  chat ou le chaton a tendance à se gratter le train postérieur.

Les vers du chat ronds ou ascaris

(ex: Toxocara cati) qui se logent dans l’intestin grêle du chaton, forment des pelotes. Ils peuvent provoquer des retards de croissance et occasionnent parfois un risque d’occlusion intestinale.

Leur détection peut se faire par la présence d’un ventre ballonné et de troubles digestifs.

Les protozoaires du chat

Deux types de protozoaires infestent principalement le chaton ou le chat. Ils sont tous deux responsables de troubles digestifs : diarrhées profuses pouvant entraîner une déshydratation et un amaigrissement.

• Les giardias : protozoaires microscopiques, présents sur la muqueuse de l’intestin grêle.

• Les coccidies : ils sont ingérés par consommation de kystes présents sur le sol ou par ingestion de proies comme des souris. L’une de ces coccidies est un parasite transmissible à l’homme : il s’agit d’un toxoplasme, nommé Toxoplasma gondii.

Quand vermifuger son chat ou son chaton ?

En cas d’infestation de votre chat, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire, lui seul saura identifier ces parasites et prescrire le traitement adapté.

Les parasites internes du chat peuvent être dangereux pour la santé du chaton ou du chat.

Voilà pourquoi il faut veiller à limiter le risque d’infestation des chats dès leur plus jeune âge en pratiquant régulièrement des traitements préventifs contre les vers :

• Chez une chatte gestante, une vermifugation est conseillée dans les 15 jours précédant la mise bas ainsi que le mois suivant.

• Chez le chaton, la vermifugation est à effectuer à l’âge d’1 mois puis à 3 mois et à 6 mois.

• Chez le chat adulte, un rythme de 2 fois par an est ensuite conseillé.

Cliquez ici pour en savoir plus sur le vermifuge pour chat ou pourquoi vermifuger un chat

Recevez nos conseils personnaliséspour prendre soin de votre chat

Vous aimerez aussi ces articles voir tous les conseils pour mon chat