Grossesse et toxoplasmose: Quels sont les risques?

https://www.wikichat.fr/wp-content/uploads/sites/2/Fotolia_105178572_S.jpg

Pour préserver leur santé et celle de leur bébé, les femmes enceintes doivent se prémunir contre certaines maladies, la toxoplasmose en tête. Souvent montré du doigt comme animal à risque, le chat est pourtant très rarement à l’origine de la transmission de cette maladie chez l’homme.

Grossesse et chat, les précautions à prendre

Qu’est-ce que la toxoplasmose ?

La toxoplasmose est une maladie parasitaire qui peut toucher toutes les espèces animales à sang chaud.

La plupart du temps, elle provoque de simples états grippaux passagers peu graves qui peuvent même souvent passer inaperçus. Toutefois, chez la femme enceinte non immunisée, la toxoplasmose peut avoir des conséquences sérieuses pour la santé du fœtus, surtout dans les 6 premiers mois.

Etes-vous immunisé contre la toxoplasmose ?

Un simple examen de sang, obligatoire en cas de grossesse, permet de savoir si l’on est immunisé ou pas.

L’immunité est acquise à vie. Si vous êtes immunisée c’est que vous avez déjà rencontré le parasite dans le passé, sans forcément vous en rendre compte. Pour augmenter ses chances d’être immunisée, il faut manger de la viande rouge avant d’être enceinte.

Autrefois, 80 % des jeunes femmes étaient immunisées, une proportion qui a beaucoup diminué à cause des méthodes de conservation modernes et de la généralisation de la congélation de la viande, qui tue le parasite. Résultat, les jeunes filles ont moins de chances d’être en contact avec le toxoplasme et donc d’être immunisées.

Quel lien entre le chat et la toxoplasmose ?

Le chat et les autres félidés sont nécessaires au cycle parasitaire du toxoplasme, ils lui servent d’hôte pour la reproduction.

Le chat s’infecte en mangeant de la viande contaminée ou tout simplement en chassant des oiseaux, des souris ou des rats. Il peut aussi s’infecter en ingérant des toxoplasmes qui ont été excrétés par d’autres animaux infectés.

Les parasites se logent dans la paroi de l’intestin grêle du chat, où ils se reproduisent. Le chat diffuse ensuite dans l’environnement des quantités de formes enkystées du parasite par ses excréments.

Inutile d’avoir peur de votre chat !

Seuls les objets souillés par les excréments de chat représentent un facteur de risque. En plus, il faudrait ingérer des crottes de chat contaminées au moins 48 heures après leur excrétion car avant, elles ne sont pas dangereuses.

D’ailleurs, une étude menée dans 6 centres européens et publiée le 24 septembre 2000 par la FAO (Food and Agriculture Organisation), montre que seulement 0,1 % des contaminations par le toxoplasme résultent des selles de chat.

Un chat qui a toujours été élevé dans un appartement, qui ne sort pas et mange des croquettes n’a quasiment aucun risque d’être porteur du parasite. Pour les autres, des mesures d’hygiène simples permettent d’éviter toute contamination par le chat:

  • Demandez à un proche de changer la caisse de votre chat tous les jours et de la laver à l’eau tiède. Si vous devez le faire vous-même, utilisez des gants.
  • Placez la caisse loin du lieu de préparation des repas.
  • Ne donnez pas de viande crue à votre chat.
  • Privilégiez les aliments industriels qui sont un gage de sécurité.

Des précautions simples pour continuer à vivre en toute sérénité avec votre chat !

L’hygiène, la meilleure des protections contre la toxoplasmose.

Si le risque de contracter la toxoplasmose à cause de votre chat est infime, d’autres précautions sont recommandées dans votre vie de tous les jours :

  • Ne consommez pas de viande crue ou trop peu cuite. La consommation de viande mal cuite représenterait jusqu’à 63 % des cas d’infection. Evitez notamment la viande de porc et de mouton.
  • Congelez la viande si vous l’aimez peu cuite. Les parasites peuvent survivre plusieurs jours à température ambiante et plusieurs mois à 4°C mais ils sont détruits par la congélation (24h à -20°C)
  • Lavez-vous bien les mains après avoir touché de la viande crue.
  • Ne consommez pas de charcuterie crue : saucissons, saucisses et jambon notamment.
  • Lavez soigneusement à l’eau du robinet les fruits et les légumes que vous consommez crus.
  • Portez des gants quand vous jardinez ou touchez la terre au cas où des excréments de chats aient séjourné dans les parages.

Questions de maîtres

« Qu’est-ce que je risque si mes chats me griffent ? » Louise N, possesseur de 3 chats européens à Paris.

Rien de plus que si vous n’étiez pas enceinte puisque la toxoplasmose se transmet par les selles.

« Je possède d’autres animaux de compagnie. Dois-je m’inquiéter ? » Magali R. possesseur d’un British Shorthair à Nantes.

Ne craignez rien. Les chiens, les cochons d’inde, les oiseaux ou encore les tortues n’excrètent pas de parasites et ne véhiculent donc pas la maladie.

« Je suis enceinte. Puis-je caresser mon chat sans crainte ? » Nathalie D. possesseur d’un Siamois en Charente-Maritime.

Bien sûr ! La maturation des oocystes indispensable au développement de la maladie nécessite un milieu humide. Ce n’est pas le cas du pelage du chat.

Un suivi médical pendant toute la grossesse

Chez la femme enceinte, la vérification sérologique est aujourd’hui systématique, obligatoire et réglementaire en France. Dès la première visite chez le gynécologue, la femme enceinte passe un test sanguin afin de savoir si elle a déjà été touchée ou non par la toxoplasmose.

Les femmes ayant déjà développé une toxoplasmose antérieure à leur grossesse sont en principe immunisées à vie. Les autres doivent refaire une prise de sang chaque mois afin de s’assurer qu’elles ne développent pas la maladie. En cas d’infection, elles reçoivent un traitement antibiotique qui limite le risque de transmission materno-fœtale. Du côté du chat, il n’existe aucun examen de selle et aucune prise de sang qui permet de dépister la toxoplasmose.

Pour tout renseignement complémentaire, votre médecin constitue votre interlocuteur privilégié.

Quel aliment
pour mon chat ?

Trouver l’aliment adapté

Suivi personnalisé de mon chat

Les besoins nutritionnels et de santé de votre chat changent. Découvrez nos conseils sur mesure et les informations pratiques sur la santé, l'alimentation et les soins à apporter au quotidien à votre chat !

Créez l’espace de suivi de mon chat

Où acheter les aliments
pour mon chat ?

Où acheter les aliments pour mon chat ?
Vous aimerez aussi ces articles voir tous les conseils pour mon chat