Tout savoir sur la malpropreté chez le chat

Tout savoir sur la malpropreté chez le chat

La stérilisation du chat ne supprime pas toujours le comportement de marquage urinaire : il est observé chez 5 à 10 % des chats stérilisés. S’il est très désagréable de voir un chat uriner hors de sa litière, surtout ne le punissez pas, cela aggraverait le problème. 

Si votre chat est malpropre, c’est soit parce qu’il se sent anxieux (le marquage urinaire chez le chat est alors une façon de montrer son stress), soit à cause d’une raison médicale.

Observez votre chat

Une douleur peut expliquer le comportement du chat. Observez-le bien : tente-t-il souvent d’uriner par petites quantités ? A t-il visiblement mal ? Voyez-vous des traces de sang dans l’urine ? Tous ces signes doivent être rapportés à votre vétérinaire. A l’aide d’examens complémentaires, il cherchera à identifier le problème parmi différentes causes possibles : cystite, calculs, infection urinaire…

Emplacement du bac à litière

La litière doit être placée dans un endroit calme où le chat se sente en sécurité. Le bruit de la machine à laver qui tourne peut gêner certains chats ! Si vous avez plusieurs chats, il est recommandé de mettre à disposition au moins un bac par chat, à différents endroits de la maison. L’accès à la litière est en effet parfois bloqué par un chat qui en intimide un autre…

Nature et hygiène du bac à litière

Les préférences individuelles varient : certains chats n’aiment pas les bacs fermés, d’autres ont besoin d’une grande surface pour se sentir à l’aise. Les chats âgés souffrant d’arthrose peuvent hésiter à enjamber le bord du bac s’il est trop haut. Il existe aussi des aversions à certains types de litières, surtout celles qui sont très poussiéreuses.

En revanche, tous les chats aiment que leur litière soit la plus propre possible. Il faut enlever les selles tous les jours et changer régulièrement la litière. (La fréquence d’entretien varie en fonction des types de litière). N’oubliez pas de remplacer le bac tous les ans, même s’il est en bon état : à la longue, le plastique s’imprègne des odeurs et devient répulsif pour le chat.

Amélioration de l’environnement

Le chat déteste les changements : un déménagement, une modification de la place du mobilier, un nouvel individu à la maison, une odeur inhabituelle dans la maison sont autant de causes possibles de malpropreté. Il arrive aussi qu’un chat se mette à éviter le bac à litière parce que son propriétaire profite du moment où il est immobile pour lui administrer un médicament !

Routine n’est pas synonyme d’absence de stimulation : un chat qui ne sort jamais devient facilement anxieux. Lui offrir des jeux, enrichir son environnement, lui donner accès à des cachettes en hauteur peuvent aider à solutionner un problème de malpropreté.

Quelle que soit la cause de la malpropreté, votre vétérinaire peut vous aider à améliorer la situation. Avant de le consulter, n’hésitez pas à faire des vidéos de votre chat. L’observation de son comportement peut lui donner plein d’informations intéressantes

Recevez nos conseils personnaliséspour prendre soin de votre chat

Vous aimerez aussi ces articles voir tous les conseils pour mon chat