La cystite, une affection urinaire chez les chats qui présentent du stress

La «cystite idiopathique féline» ou CIF est une maladie souvent associée au stress.

La cystite idiopathique (CIF) est une maladie affectant des chats présentant des facteurs de risque comme la stérilisation ou le surpoids et qui vivent dans un environnement stressant.

En savoir plus sur les troubles urinaires chez le chat

Elle est liée à un dysfonctionnement des systèmes nerveux et endocrinien, qui rendent le chat atteint incapable de faire face aux stress liés à son environnement.

Cela signifie simplement que leur cerveau n’est pas adapté à gérer des situations qu’il perçoit comme anxiogènes et par conséquent, des connexions nerveuses avec la vessie provoquent des épisodes douloureux. Des facteurs génétiques, mais aussi un stress in utero ou durant les premières semaines de vie peuvent avoir un impact sur le développement du chat et le rendre moins apte à affronter les situations de la vie quotidienne.

Les symptômes de la «cystite idiopathique féline»

Un chat qui souffre de CIF peut présenter les signes suivants, associés ou non : difficultés et douleur pour uriner, sang dans l’urine, malpropreté, léchage de l’extrémité des parties génitales… Sans traitement, son état général s’altère très vite, aussi, il est important de consulter votre vétérinaire si ces symptômes apparaissent.

La cystite idiopathique féline est une maladie avec des épisodes aigus de douleurs. Les causes sont nombreuses mais le plus souvent dépendantes de l’environnement et du mode de vie :

  • Stress
  • Stérilisation/surpoids
  • Mauvaise alimentation
  • Sédentarité

Comment soigner les chats atteints de cystite idiopathique ?

Le chat doit rapidement être pris en charge par le vétérinaire qui prescrira le traitement, l’alimentation et les bonnes habitudes à adopter afin de réduire fortement la récidive des épisodes de cystite idiopathique.

Il faut tout d’abord identifier et, idéalement, faire disparaître les sources de stress.

  • En lui assurant par exemple un accès permanent et sûr au bac à litière.
  • En limitant les possibilités d’interactions entre deux chats qui ne s’entendent pas,
  • En l’isolant des nuisances sonores et des agitations du foyer.
  • On peut avoir recours à des traitements anxiolytiques, mais en raison de la nature généralement peu coopérative des chats à qui il faut administrer quotidiennement un comprimé, l’approche médicamenteuse à ses limites.
  • Les modifications environnementales, la diffusion de phéromones apaisantes et l’utilisation d’un aliment thérapeutique contenant des nutriments spécifiques, permettent d’améliorer significativement la qualité de vie du chat.
  • Le fait de diluer les urines diminuerait les poussées de cystite idiopathique. Les urines diluées encouragent les mictions fréquentes et diluent les constituants irritants éventuellement présents dans l’urine. On parvient à diluer les urines en faisant absorber davantage d’eau au chat, soit en le nourrissant avec des aliments spécifiques (secs ou humides). Certains aliments Royal Canin® ont été formulés pour augmenter la consommation d’eau chez le chat et diluer ses urines. Votre vétérinaire vous les recommandera.

ROYAL CANIN®, l’expert de la santé urinaire du chat

Des minéraux sont naturellement présents dans l’urine des chats.
S’ils sont trop nombreux ils peuvent former des cristaux puis des calculs qui menacent la santé du chat.
La nutrition est un moyen efficace pour limiter la formation de cristaux dans l’urine.

Votre chat a déjà eu ou souffre actuellement de troubles urinaires ?

En cas de cystite, consultez votre vétérinaire qui saura vous recommander l’aliment URINARY S/O de la gamme vétérinaire ROYAL CANIN® le plus adapté.


 

 en savoir plus sur les Aliments Urinary S/O

 

Recevez nos conseils personnaliséspour prendre soin de votre chat

Vous aimerez aussi ces articles voir tous les conseils pour mon chat