Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Google+0Print this page

Les chats célèbres

https://www.wikichat.fr/wp-content/uploads/sites/2/Fotolia_105146612_S.jpg

Le Chat botté, Félix le chat, Sylvestre, les Aristochats… Autant de chats rendus célèbres grâce à la littérature, les dessins animés, la bande dessinée ou le cinéma. Quoi de plus normal lorsque l'on sait que le chat fut largement représenté au cours des siècles notamment par les habitants de l'Égypte ancienne, qui le considéraient comme un Dieu.

Divine Bastet

Le chat entra d’abord au panthéon des dieux égyptiens sous les traits du dieu Râ (le soleil) avant que la déesse Bastet n’apparaisse en féline. Cette séduisante déesse à tête de chat, sacrée, protectrice des femmes et des enfants, détient le pouvoir magique qui stimule l’amour et l’« énergie charnelle ». Un atout qui lui valait un culte tout particulier de la part des Égyptiens.

Osiris, dieu des moissons évoquant le soleil, avait aussi pour symbole le chat. À cette époque d’ailleurs, le chat avait pris une telle place dans la famille qu’à sa mort, il était embaumé et que tous ses membres se rasaient les sourcils en signe de deuil.

Muezza, la chatte de Mahomet

La légende raconte que la chatte du prophète s’était endormie dans l’une de ses manches. Celui-ci préféra couper son habit plutôt que réveiller sa compagne qui lui en fut reconnaissante. Puis son maître lui donna le pouvoir de toujours retomber sur ses pattes et d’avoir sept vies.

Malicieux Chat botté

Si le chat est largement représenté et vénéré dans l’époque antique, le Christianisme lui attribue des pouvoirs maléfiques. Ensorceleur, orgueilleux, le chat est chassé, écorché, crucifié durant toute la période médiévale. Il faudra attendre le 17ème siècle pour que le chat regagne une image positive grâce à Charles Perrault et son conte « Le Chat botté », écrit en 1697. Aussi malin que fidèle, le chat va offrir à son maître le pouvoir et la fortune.

Le saviez-vous ? L’un des plus célèbres cabarets parisiens, Le Chat Noir, célébrait le félin dans son nom pour symboliser l’indépendance d’esprit dont il faisait preuve.

Félix le chat

Créé en 1920 par Otto Messmer, Félix le Chat est l’une des premières vedettes du dessin animé parlant. Grâce à ses plaisanteries, il remporte un immense succès et devient même la mascotte d’une entreprise aéronautique.

Garfield

Gros chat orange tigré héros de bande dessinée créé par Jim Davis (1978), ce chat paresseux et irascible mène la vie dure à son maître John. Pourtant, ils ne peuvent pas se passer l’un de l’autre.

Les Aristochats

Place au dessin animé ! Dans les Aristochats, Walt Disney brosse un extraordinaire portrait du monde humain aristocrate incarné par des chats sympathiques et bienveillants. Auparavant, il avait déjà intégré dans d’autres dessins animés, mais au second plan, des chats perfides ou menteurs comme les 2 siamois de La Belle et le Clochard.

Le Chat de Philippe Geluck

Véritable anti-héros, ce chat gris apparu en mars 1983 dans le journal belge « Le Soir » se tient toujours debout et a des comportements parfaitement humains. Avec ses oreilles pointues, son gros nez et sa bouche quasiment invisible, il s’adresse toujours au lecteur sous forme de jeux de mots ou de réflexions totalement décalées. Philippe Geluck a rassemblé ses aventures dans de nombreux albums de bande dessinée.

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Google+0Print this page

Recevez nos conseils personnaliséspour prendre soin de votre chat

Vous aimerez aussi ces articles voir tous les conseils pour mon chat