Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Google+0Print this page

Mon chat fait des bêtises : comment lui apprendre les bonnes manières ?

https://www.wikichat.fr/wp-content/uploads/sites/2/mon-chat-fait-des-betises.jpg

Qu’il s’agisse d’un chaton ou d’un chat adulte, il est important d’établir des règles claires à la maison. L’éducation d’un chat est toujours plus sommaire que celle d’un chien mais il faut quand même être clair quant aux limites à ne pas franchir : ne pas uriner en dehors de la litière, ne pas voler de la nourriture, ne pas griffer ni mordre en jouant, ne pas monter sur certains meubles, etc.

La cohérence est la première des règles à respecter. Si vous interdisez quelque chose à votre chat, il ne faut pas le lui autoriser à un autre moment sinon vous risquez de le perturber.

Récompensez les bons comportements

Avant de devoir élever la voix, commencez par récompenser votre chat s’il répond bien à une demande de votre part, ou s’il arrête un comportement que vous lui interdisez. Chez un chat comme chez un chien, la récompense passe d’abord par la voix (félicitez-le d’une voix encourageante) mais aussi par les caresses et éventuellement par une friandise pour chats, en faisant attention à ne pas trop le nourrir quand même !

Imposez vos règles du jeu

Même très jeune, un chat ne doit ni mordre ni griffer en jouant. Un « Non » ferme lui fera comprendre les limites du jeu. Ne criez pas et n’ayez pas de réaction brutale qui pourrait l’effrayer. Stoppez simplement le jeu s’il dépasse les bornes admises ; le fait d’arrêter de jouer quand le chaton s’excite trop l’incitera à être moins brutal la fois suivante.

Sachez dire « Non » sans brutalité

Dès que vous voyez votre chat faire quelque chose d’interdit, dites simplement « Non » d’un ton ferme et dissuasif, et/ou claquez des mains fortement pour l’effrayer. L’important est que le chat réagisse au bruit qu’il entend, en arrêtant ce qu’il est en train de faire. Le pistolet à eau est parfois aussi utilisé pour effrayer le chat mais attention, il risque alors de prendre tous les pulvérisateurs en grippe !

Une réprimande doit être faite sur le champ, pas à retardement. Toute punition qui pourrait provoquer de la douleur chez votre chat est à proscrire. Ne le frappez évidemment jamais !

Soyez patient au début

Le temps qu’un chaton comprenne l’usage de la litière, des « oublis » sont à prévoir. Il ne sert cependant à rien de gronder le chaton après avoir constaté qu’il a uriné en dehors de la litière car il ne fera pas le lien entre l’événement et la punition. Sous l’effet du stress, votre réaction pourrait même l’encourager à récidiver au même endroit. Contentez-vous de nettoyer l’endroit souillé et vaporisez ensuite un produit neutralisant les odeurs.

Le saviez-vous ?

Un chat qui ne comprend pas ce qu’on attend de lui développe facilement des signes d’anxiété. Cet état peut ensuite évoluer vers un comportement agité, destructeur voire agressif. Pour que votre chat soit psychologiquement équilibré, il faut privilégier la stabilité des règles et de son environnement. Discutez-en avec votre entourage pour
être sûr que chaque membre de la famille se comporte de la même manière avec le chat.

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Google+0Print this page

Recevez nos conseils personnaliséspour prendre soin de votre chat

Vous aimerez aussi ces articles voir tous les conseils pour mon chat