Pourquoi les chats pétrissent-ils ?

https://www.wikichat.fr/wp-content/uploads/sites/2/Fotolia_85566744_S.jpg

Dès la naissance, les chatons pétrissent en alternance les mamelles de leur mère avec leurs pattes antérieures pour stimuler l’écoulement du lait et faciliter la tétée. Ce comportement perdure parfois chez des chats adultes ; plusieurs hypothèses peuvent expliquer ce phénomène… Quelle que soit la raison du pétrissage, il n’y a de toute façon pas besoin de s’en inquiéter. Si ce comportement n’est pas tout à fait normal chez un chat adulte, il n’a pas de conséquences gênantes.

Un sevrage trop précoce ?

Un chaton doit normalement rester avec sa mère jusqu’à l’âge de 8 à 10 semaines. Si le sevrage du chaton est trop tôt, cela pourrait entretenir chez lui la persistance de comportements infantiles, tels que le pétrissage.

Souvent, les chats qui pétrissent ont aussi tendance à téter des bouts de tissus : vêtements, coussins, couvertures, etc.

« Je suis chez moi »

Le chat sécrète des substances (des phéromones) qui lui permettent de marquer son territoire grâce à plusieurs petites glandes réparties sur le corps. Certaines de ces glandes sont situées entre les coussinets plantaires du chat, sous les pieds. Lorsqu’il pétrit un objet ou une partie de votre corps, le chat dépose des phéromones et envoie donc un message du type « je suis chez moi » !

« J’évacue mon stress »

Le chat est un animal très sensible au stress et il a recours à de nombreux comportements pour tenter de se rassurer et de se calmer. Le marquage, le ronronnement et le pétrissage en font partie. Peut-être cherche t-il à revivre les sensations qu’il éprouvait quand il était chaton et qui le mettaient dans un état de bien-être intense ?

Faut-il dissuader un chat de continuer le pétrissage à l’âge adulte ?

Si votre chat pétrit sans vous faire mal et que cela n’occasionne aucun désagrément particulier, laissez-le faire.

En revanche, si le pétrissage est effectué en sortant les griffes, si votre chat vous laboure les jambes, abîme le mobilier ou devient vraiment trop « accro » à cette activité, vous pouvez essayer de le décourager en lui disant systématiquement et énergiquement « Non » dès qu’il commence. Mais surtout, soyez cohérent : si vous dites non une fois, dites non à chaque fois sinon votre chat ne va plus rien comprendre à votre attitude !

Si le pétrissage s’accompagne d’autres comportements indésirables de la part de votre chat (marquage urinaire, agitation, troubles de l’appétit, conflits avec d’autres chats…) parlez-en quand même à votre vétérinaire.

Il se peut que votre chat soit d’un naturel anxieux et qu’il ait besoin d’un traitement spécifique. Ce type de problème se traite toujours plus facilement s’il est pris au sérieux dès son apparition.

Recevez nos conseils personnaliséspour prendre soin de votre chat

Vous aimerez aussi ces articles voir tous les conseils pour mon chat