Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Google+0Print this page

Activité ralentie chez le chat mature

https://www.wikichat.fr/wp-content/uploads/sites/2/Fotolia_103667068_S.jpg

On pense souvent qu’avec l’âge, il est normal qu’un chat devienne moins actif. Certes, le chat âgé modère son activité physique mais il reste un félin et sa vie, c’est le mouvement. S’il ne bouge qu’à regret, c’est que quelque chose ne va pas.Observez votre chat : est-il raide, surtout au lever ou au coucher, a t-il du mal à se tourner pour se toiletter à l’arrière ? Est-il capable de monter des marches facilement ou de sauter sur un fauteuil ? Dédaigne t-il vos sollicitations pour jouer avec lui alors qu’il adorait ça avant ? Fait-il maintenant ses siestes près du sol plutôt que dans des places en hauteur qu’il affectionnait avant ?

90 % des chats de plus de 12 ans sont arthrosiques

Pour le vétérinaire, le diagnostic d’arthrose chez un chat est généralement simple : il est basé sur l’observation du chat et ses réactions à la manipulation. Il peut être confirmé par des radiographies des articulations touchées.

Des médicaments existent pour limiter les douleurs des chats. Des anti-inflammatoires spécifiques peuvent être prescrits au chat par le vétérinaire et donnés pendant des périodes très prolongées, sans que cela menace sa santé. Avant de démarrer un tel traitement, il est cependant nécessaire de faire un bilan du fonctionnement des reins et du foie, pour éviter les effets secondaires indésirables.

Encouragez votre chat âgé à bouger

Il est important de maintenir une activité physique régulière chez le chat âgé afin d’entretenir sa masse musculaire et sa mobilité. En effet, s’il reste tout le temps couché, ses muscles s’atrophient, sa masse grasse augmente et des raideurs généralisées s’installent. Certaines articulations peuvent s’ankyloser complètement.

Même un chat arthrosique doit effectuer des mouvements pour s’assouplir, en adaptant son activité à ses limites physiques bien sûr. Les exercices intenses sont déconseillés car ils génèrent des microtraumatismes sur les articulations qui aggravent la situation.

Faites jouer votre chat, mettez ses croquettes dans un jouet qu’il doit faire rouler pour les obtenir, mettez-le dehors si vous pouvez, bref, stimulez-le autant que possible.

Surveillez le poids du chat

Le contrôle du poids est un élément majeur du traitement en cas de douleur articulaire : lutter contre l’excès de poids grâce à une modification du régime alimentaire contribue largement à faire diminuer les pressions sur les articulations douloureuses.

Le rôle de la nutrition ne s’arrête pas là : les acides gras oméga 3 à longue chaîne (EPA/DHA) ont par exemple des effets bénéfiques reconnus pour calmer les douleurs articulaires. L’alimentation a un rôle important à jouer pour conserver la mobilité chez un chat âgé.

D’autres nutriments visant à protéger le cartilage et à limiter l’inflammation articulaire peuvent aussi être indiqués. Parlez-en à votre vétérinaire.

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Google+0Print this page

Recevez nos conseils personnaliséspour prendre soin de votre chat

Vous aimerez aussi ces articles voir tous les conseils pour mon chat