Le pelage du chat

https://www.wikichat.fr/wp-content/uploads/sites/2/ragdoll-photo-bd.jpg

Le pelage de votre chat, au-delà de son simple aspect esthétique, possède de nombreuses autres fonctions. L’entretien du pelage doit être soigné, que votre animal soit un chat d’intérieur ou un chat d’extérieur.

Peau du chat et poils de chat : des caractéristiques à connaître

La peau du chat est le plus vaste organe du corps. Associée aux poils de l’animal, elle représente 12 % du poids d’un chat adulte. Comparée à d’autres espèces, la peau du chat se caractérise également par la présence d’une fourrure particulièrement dense comprenant 800 à 1 600 poils par cm2.

Enfin, les follicules des poils de votre chat sont rassemblés en groupe de 10 à 20, comprenant chacun deux à trois poils primaires et de nombreux poils secondaires.

Le pelage du chat, un rempart contre les agressions

Le pelage du chat joue le rôle d’isolant thermique, mais il protège également sa peau et son corps de la déshydratation. Il agit comme une barrière physique contre les agents extérieurs (UV, chocs…).

Enfin, le sébum sécrété par les glandes sébacées lustre d’une part le pelage de votre chat et d’autre part, il le protège contre les infections.

Le pelage du chat en dit long sur sa santé

La détérioration des poils du chat est considérée comme un signe de maladie ou de carence.

En effet, la plupart des affections endocriniennes, parasitaires, comportementales ou une alimentation non équilibrée retentissent immédiatement sur la qualité ou l’aspect du pelage du chat.

Le point sur la couleur du pelage du chat

Le pelage de votre chat communique ses émotions. Ainsi, le hérissement du poil émet des signaux spécifiques intra ou inter-espèce. Le toilettage du chat, individuel ou commun, permet de maintenir l’hygiène du pelage, de réguler sa température et participe également à l’établissement de relations sociales entre individus.

D’une caractéristique complexe, la couleur du pelage du chat est influencée par son patrimoine génétique. Par exemple, la présence de rayures ou la couleur des pigments produits sont transmis par l’hérédité.

Cette couleur est aussi déterminée par son environnement (température, UV et humidité font évoluer la couleur du chat car ils dégradent les pigments) et par son alimentation puisque de nombreux nutriments interviennent dans la production des pigments.

Pour le chat, l’accumulation de pigments peut se faire uniformément le long du poil, ce qui le rend uni, ou de façon alternée. Dans ce cas, le poil est qualifié d’“agouti”, en référence à un petit rongeur d’Amérique centrale, dont tous les poils sont unis.

Aujourd’hui, seules les robes de l’Abyssin ou du Somali sont intégralement faites de poils agoutis alors qu’à l’origine, le pelage de tous les chats était rayé car composé à la fois de poils agoutis et unis.

Recevez nos conseils personnaliséspour prendre soin de votre chat

Vous aimerez aussi ces articles voir tous les conseils pour mon chat