Obésité chez le chat : Mon chat est-il gros ?

https://www.wikichat.fr/wp-content/uploads/sites/2/Fotolia_94235820_S.jpg

S’il dépasse de 15 à 20 % son poids idéal, c’est un chat en surpoids. Au-delà de 30 à 40 % d’excès, c’est un chat obèse. Pour détecter son éventuelle surcharge pondérale, la meilleure méthode est d’observer la silhouette de votre chat en le palpant au niveau des côtes, du dos et de la poche ventrale pour détecter une surcharge de graisse chez votre chat.  

Obésité du chat: Les dangers de l’obésité chez le chat

Obésité du chat, tous ne sont pas égaux !

À l’état sauvage, un chat se nourrit essentiellement de proies et son métabolisme est donc adapté à un régime riche en protéines, mais pauvre en glucides.

Domestiqué, un chat d’intérieur ingère plus d’énergie qu’il n’en dépense et a tendance à stocker l’excédent sous forme de graisse. Ainsi, mode de vie, stérilisation, alimentation du chat à volonté peuvent le prédisposer à l’obésité…

Egalement certains profils sont prédisposés à l’obésité du chat :

  • Le chat de type européen à poils ras. Pour des raisons génétiques, les chats de race sont moins exposés.
  • Le chat adulte entre 5 et 10 ans, car son activité commence à diminuer.
  • Le chat mâle, plus souvent obèse que la femelle (contrairement au chien).
  • Le chat stérilisé, car la castration augmente la prise alimentaire, diminue l’activité et peut entraîner des déséquilibres hormonaux. Résultat, la graisse peut s’accumuler.
  • Le chat nourri à volonté, dont l’alimentation peut devenir excessive s’il se régule mal.
  • Le chat d’intérieur, qui ne sort jamais, réduit ses dépenses physiques quotidiennes.

Quels sont les risques pour la santé du chat ?

L’obésité du chat est une véritable maladie. Elle diminue considérablement le bien-être et la longévité et peut entraîner de graves conséquences :

  • L’arthrose, qui limite les déplacements de l’animal et aggrave encore sa prise de poids.
  • Le diabète sucré : environ 80 % des chats obèses souffrent de diabète. Il peut disparaître avec la perte de poids.
  • Les affections urinaires : les chats obèses ont du mal à se déplacer jusqu’à leur litière, à y entrer ou à en sortir. Ils urinent donc moins souvent.
  • Des sensibilités cutanés, car ils font moins leur toilette.
  • La lipidose hépatique, une surcharge du foie par les lipides, un risque grave, car si le chat obèse cesse de s’alimenter (suite à un stress ou à un régime inadapté), il peut développer une insuffisance hépatique mortelle.
  • Les maladies cardiovasculaires et respiratoires.

L’obésité du chat réduit son espérance de vie

Comme l’Homme et le chien, le chat obèse aura sans doute une durée de vie plus courte car il sera beaucoup plus difficile à soigner.

En effet, le surpoids rend l’examen clinique très difficile et augmente le risque anesthésique. Les risques sur la santé du chat étant également plus grands, ils contribue aussi à une réduction de l’espérance de vie.

Recevez nos conseils personnaliséspour prendre soin de votre chat

Vous aimerez aussi ces articles voir tous les conseils pour mon chat