Personne n'aime les pop-ups,
sauf quand il y a un chaton !

Découvrez l'espace de suivi de votre chat et bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques : carnet de santé de votre compagnon, carnet d'adresses...

Créez l’espace de suivi
de votre chaton

Bénéficiez de conseils sur mesure, des promotions dédiées sur nos aliments, des outils pratiques...

American Bobtail

https://www.wikichat.fr/wp-content/uploads/sites/2/AMERICAN-BOBTAIL.png

Calme, patient et débonnaire

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Google+0Print this page
Pays d’origine

Etats Unis

Pelage

Poils courts

Ce chat américain est rare hors des Etats-Unis. Vers 1965, un couple d’Américains, les Sanders, en vacances en Arizona, près d’une réserve indienne, remarquent un chaton aux allures sauvages et dont la queue, courte, est remontée sur le dos. Ils l’adoptent et le baptisent Yodie. Il fut croisé avec Mishi, une Siamoise. Un chaton issu de ce mariage, croisé avec un chat crème, est à l’origine de la race. Le caractère bobtail, c’est-à-dire à la queue écourtée, est le résultat d’une mutation due à un gène dominant. À l’origine, la fourrure était courte. L’introduction de Persans colourpoint, appelés Himalayans aux Etats-Unis, donna un poil mi-long. La race a été reconnue par la T.I.C.A. en 1989. L’American Bobtail semi-longhair est la version à poils longs de l’American Bobtail dont il a les mêmes caractéristiques. Mariages autorisés avec d’autres races : toutes races .

Le caractère du American Bobtail

Ce chat est calme, patient, débonnaire. Doux, il est très attaché à son maître. Il aime la compagnie de ses congénères et supporte les chiens. Il n’apprécie pas la solitude. C’est aussi un excellent chasseur. Sa maturité n’est atteinte qu’à l’âge de 2 ou 3 ans. Son entretien est facile.

Le saviez-vous ?

Robe double, épaisse, dense, de longueur moyenne, assez rude, hirsute. Sous-poil abondant. Le poil est plus long sur la collerette, la queue. Toutes les couleurs sont admises.

Tête

Large avec des contours arrondis. Front légèrement arrondi. Joues pleines et bien développées. Museau presque aussi large que long. Un léger stop. Nez large, presque droit, s’incurvant doucement entre les yeux. Menton ferme, fort, bien développé. Mâchoires puissantes.

Oreilles

De taille moyenne, larges à la base, arrondies au bout qui présente de préférence un plumet à la lynx. Assez espacées, en alerte et dont l’intérieur est bien fourni en poils longs.

Yeux

Grands, larges, ovales, en amande, légèrement en biais. Couleur conforme à celle de la robe.

Cou

De taille moyenne, trapu. Poitrine large. Dos légèrement arqué. Ossature substantielle. Musculature puissante.

Corps

De taille moyenne, trapu. Poitrine large. Dos légèrement arqué. Ossature substantielle. Musculature puissante.

Pattes

De longueur moyenne. Les pattes postérieures sont légèrement plus longues que les antérieures. Ossature et musculature puissantes. Pieds larges, ronds. Touffes de poils entre les doigts.

Queue

Courte (de 2,5 cm à 10 cm), flexible, pouvant être nouée ou légèrement enroulée. Bien fournie, aux poils longs, épais, hirsutes.

Robe

Robe double, épaisse, dense, de longueur moyenne, assez rude, hirsute. Sous-poil abondant. Le poil est plus long sur la collerette, la queue. Toutes les couleurs sont admises.

Découvrez plus de races

voir toutes les races

Tonkinois

Un chat toujours en alerte, remuant et joueur

Sphynx

Beau pour les uns, laid pour les autres, le Sphynx ne provoque pas l’indifférence.
Une tête anguleuse aux pommettes très saillantes, des moustaches absentes ou réduites à des vibrisses courtes et frisées, un crâne arrondi, un nez assez court et surtout des oreilles très grandes, bien espacées et absolument nues à l’intérieur.

De grands yeux en forme de citron, placés légèrement en biais, un cou long et musclé donnant une impression quasiment reptilienne, un ventre rond, et enfin (surtout !) une peau qui n’est pas glabre mais recouverte d’un fin duvet, pouvant transpirer, se salir, bronzer et réagir comme la peau humaine, ajoutez à cela des rides sur la face, le front, le cou et tout le corps : le moins que l’on puisse dire c’est que c’est une drôle de chat !

Ragdoll

Cette race fut créée en 1960 en Californie par Ann Baker, qui croisa un Angora Turc et un chat Birman.
Le Ragdoll fût reconnu en 1991 en Grande-Bretagne et un an plus tard par la F.I.Fe, dans le monde entier ; bien qu’il soit encore très peu répandu hors des Etats Unis.