Quels vaccins mon chaton doit-il recevoir ?

Quels vaccins mon chaton doit-il recevoir ?

L'importance des vaccins pour la santé de mon chaton

A sa naissance, le chaton est très fragile. Il ne possède aucun anticorps (éléments du système immunitaire qui permettent de neutraliser les agents pathogènes de manière spécifique). Heureusement, la chatte transmet à ses chatons une partie des anticorps circulant dans son sang au moment des premières tétées, par l’intermédiaire du colostrum. Le chaton est ainsi protégé temporairement vis-à-vis de différentes maladies infectieuses par les anticorps maternels, jusqu’à ce que son système immunitaire soit suffisamment efficace pour produire ses propres anticorps.

A quel âge faut-il vacciner le chaton ?

Les anticorps fournis par le colostrum ont une durée de vie limitée et leur quantité dans le sang du chaton décroit avec le temps. Mais tant qu’ils sont présents, c’est-à-dire jusqu’à 6 semaines environ, les anticorps du chaton d’origine maternelle inhibent le vaccin. Il est donc inutile de vacciner les chatons avant cet âge.

En revanche, à partir de 6-8 semaines, donc rapidement après le sevrage du chaton, vous pouvez envisager de l’emmener chez le vétérinaire pour qu’il reçoive ses premiers vaccins (on parle de primo-vaccination).

Contre quoi faut-il vacciner mon chaton ?

Les principaux vaccins protègent le chaton contre le coryza, le typhus, la leucose et la rage. Les vaccinations contre le coryza et le typhus sont fortement conseillées. Elles protègeront votre chaton contre des maladies très contagieuses. Pour la leucose et la rage, c’est votre vétérinaire qui jugera de leur utilité, en fonction du mode de vie de votre chaton. Si vous voyagez à l’intérieur de l’Union Européenne, la vaccination contre la rage est obligatoire.

 

La primo-vaccination

La primo-vaccination se fait en deux temps :

  • entre 6 et 9 semaines, votre chaton recevra une première injection de vaccins contre le coryza, le typhus et la leucose.
  • entre 12 et 16 semaines, votre chaton recevra un rappel de primo-vaccination des mêmes vaccins. Si votre vétérinaire le juge nécessaire, votre chaton recevra également au même moment la 1ère injection contre la rage.

Bon à savoir

Le coryza félin est dû à une association de virus (dont l’Herpèsvirus félin et le Calicivirus félin) et de bactéries. Le coryza se traduit par des éternuements, un écoulement nasal et souvent une conjonctivite.

Le typhus est une affection virale se traduisant par des vomissements et des diarrhées.

La leucose est due à un virus appelé virus leucémogène félin ou FeLV. Elle se traduit par une diminution des défenses immunitaires, rendant le chaton très sensible à toutes les infections.

La rage se transmet par morsure d’un animal porteur du virus. Les symptômes sont nerveux (essentiellement salivation abondante…).

Recevez nos conseils personnaliséspour prendre soin de votre chat

Vous aimerez aussi ces articles voir tous les conseils pour mon chat