Les parasites intestinaux du chat

https://www.wikichat.fr/wp-content/uploads/sites/2/les-parasites-intestinaux-du-chat-1.jpg

Tous les chats ont été ou sont encore porteurs de parasites intestinaux. Les chats d’extérieur sont les plus exposés mais même un chat d’appartement peut héberger des vers dans son tube digestif.

Vermifuger régulièrement un chat est important pour sa santé mais aussi pour celle de la famille où il vit, car certains parasites peuvent être dangereux pour les humains.

Les ascaris

Les ascaris sont des parasites fréquents chez les jeunes chats. Ces vers mesurent 4 à 10 cm et vivent dans l’intestin grêle, sous forme de pelotes. Ils occasionnent peu de symptômes chez les chats adultes mais ils présentent un risque de santé publique important car un chat infesté rejette des œufs d’ascaris dans ses selles.

Lorsqu’ils se retrouvent dans les bacs à sable ou dans la terre, les enfants qui jouent dehors ainsi que les personnes qui jardinent ou consomment des végétaux mal lavés sont exposés à l’ingestion accidentelle d’œufs. Ces œufs donnent ensuite naissance à des larves qui peuvent provoquer des problèmes de santé graves.

Les ténias

Les puces peuvent transmettre un petit ténia aux chats, le dipilydium. C’est en se mordillant à cause des démangeaisons causées par les puces que le chat ingère des puces et se contamine.

Il est assez facile de mettre en évidence l’infestation par le dipylidium : les segments rejetés (contenant les œufs) sont visibles sous la queue du chat : ils sont blanchâtres, mesurent 5-6 mm et ont l’aspect de grains de riz.

Les chats d’extérieur qui chassent peuvent être contaminés par bien d’autres vers intestinaux, transmis par leurs proies. Ces parasites peuvent entraîner des troubles digestifs chroniques chez le chat.

Quand faut-il vermifuger un chat ?

La vermifugation permet de débarrasser le chat des parasites qui vivent dans son tube digestif. Chats des villes ou de campagne, tous sont concernés. La vermifugation va de pair avec un programme de prévention contre les puces.

La fréquence optimale de traitement dépend de l’âge et du mode de vie du chat. (La vie en groupe augmente le risque de transmission de parasites entre chats). Un traitement trimestriel est généralement conseillé mais ce rythme peut être revu à la baisse si le chat vit exclusivement à l’intérieur et qu’il est nourri avec des aliments industriels. Demandez conseil à votre vétérinaire pour établir le protocole de vermifugation le mieux adapté à votre chat. La plupart des vermifuges sont à administrer en une seule fois mais lutter contre les ténias requiert parfois de traiter 3 à 5 jours de suite.

Comment choisir le bon vermifuge ?

Si votre chat chasse, il est intéressant de demander à votre vétérinaire d’effectuer une analyse de selles pour savoir quels types de parasites sont présents chez votre chat. Un produit qui élimine les ascaris ne sera pas en effet pas forcément efficace contre d’autres vers intestinaux.

Les vermifuges sont vendus sous forme de comprimés, de pâtes à donner à la seringue, de pipettes à appliquer sur la peau… Choisissez la formulation qui vous semble la plus pratique !

Recevez nos conseils personnaliséspour prendre soin de votre chat

Vous aimerez aussi ces articles voir tous les conseils pour mon chat