Le sevrage des chatons

Le sevrage des chatons

Le sevrage est la transition entre une nourriture exclusivement à base de lait maternel et une alimentation solide.

 

 

A quel âge sevrer les chatons ?

Le sevrage des chatons commence vers l’âge de 3-4 semainesce qui correspond à l’apparition des premières dents de lait. La chatte se laisse téter moins facilement. Elle s’absente de plus en plus longtemps du nid. Sa production de lait diminue spontanément. 

Parallèlement, la curiosité des chatons les pousse à explorer la gamelle de leur mère. De plus, leur système digestif acquiert progressivement la capacité de digérer autre chose que du lait. 

Comment réussir le sevrage de mon chaton ?

C’est le moment de présenter aux chatons un aliment solide:comme il n’est pas encore en mesure de croquer, il convient de lui proposer une mousse de sevrage ou de réhydrater ses croquettes 1er âge avec de l’eau chaude pour en faire une bouillie et ce afin de lui faciliter le passage du lait vers un aliment solide.  

Au début, les quantités proposées seront minuscules, puis elles augmenteront progressivement 

Comment nourrir un chaton orphelin ?

Si vous avez recueilli un ou des chatons orphelins ou dont la mère ne peut pas les allaiter, surtout ne leur donnez pas du lait de vache car il ne leur convient pas du tout. Nous vous recommandons d’utiliser le lait ROYAL CANIN® Babycat Milk pour Chatons dont la formule est aussi proche que possible du lait maternel.

Le lait doit normalement être réhydraté juste avant la distribution mais il est quand même possible de le préparer 48h à l’avance, en le stockant en dessous de 4°C. Il devra être réchauffé à une température de 37-38°C juste au moment de la tétée.

Lorsqu’ils sont nourris par leur mère, les chatons tètent jusqu’à 20 fois par jour ! Impossible de faire aussi bien mais multipliez quand même les biberons :

  • 7 à 8 par jour (espacés de 3-4 heures au maximum) la première semaine,
  • 6, la 2èmesemaine,
  • puis 5 pendant les 3èmeet 4ème

 

Combien de temps le sevrage dure-t-il ?

Vers l’âge de 6-7 semaines, les chatons devraient manger 3 à 5 fois par jour un aliment spécifique étudié pour leur croissanceAu fur et à mesure que le sevrage avance, il est bon de séparer la chatte de ses chatons au moment des repas afin que ces derniers puissent accéder à la gamelle librement.  

Puis la chatte sera séparée des chatons la journée et remise avec eux la nuit jusqu’à la 7ème ou 8ème semaine. 

En général vers 9 semaines, un chaton est complètement indépendant sur le plan alimentaire. 

Le bon aliment de sevrage pour mon chaton

En général, c’est le même aliment qui est donné à la chatte dès le début de la gestation, puis pendant l’allaitement, et ensuite aux chatons. Les besoins nutritionnels sont en effet les mêmes pour la chatte gestante/allaitante et les chatons. La transition se fait ainsi tout en douceur pour les chatons. 

Un bon aliment de sevrage est riche en énergie, équilibré en protéines, minéraux et vitamines. S’il est complet (ce qui est le cas des aliments de bonne qualité) et que les chatons le consomment facilement, il est inutile de varier l’alimentation des chatons, ni de la complémenter.

ROYAL CANIN®, l’expert de l’alimentation pour chaton

Les solutions nutritionnelles ROYAL CANIN®, les plus adaptées aux besoins nutritionnels de votre chaton sont en vente :

  • En magasins spécialisés :

EN SAVOIR PLUS SUR CES ALIMENTS

  • En cliniques vétérinaires : 

EN SAVOIR PLUS SUR CES ALIMENTS

Vérifier le poids des chatons

A partir du sevrage, pesez les chatons une fois par semaine, toujours à la même heure, et établissez une courbe de poids. Tout décrochage dans la courbe (pas de prise de poids entre deux pesées successives) sera immédiatement visible. 

Un souci digestif ?

Normalement, les chatons perdent progressivement la capacité de digérer le lactose du lait et gagnent celle de digérer l’amidon des céréales. Certains chatons sont un peu plus lents à acquérir cette capacité à digérer de nouveaux composants alimentaires. Si une diarrhée chez votre chaton apparaît, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire, il vous renseignera sur la marche à suivre pour que tout rentre dans l’ordre.

Recevez nos conseils personnaliséspour prendre soin de votre chat

Vous aimerez aussi ces articles voir tous les conseils pour mon chat
Paramètres des cookies