Comment nourrir une chatte en gestation ?

Les besoins nutritionnels augmentent dès le début de la gestation de la chatte et un...

Choisir la bonne quantité et un aliment adapté à la chatte en gestation

Les besoins nutritionnels augmentent dès le début de la gestation de la chatte et un changement précoce d’alimentation est nécessaire.

Choisir un aliment adapté à la chatte pendant sa gestation

Proposez à votre chatte un aliment complet, concentré en énergie et en protéines. Les aliments complets proposés aux chattes gestantes sont souvent les mêmes que ceux adaptés à la croissance des chatons. Parfaitement équilibrés en minéraux et en vitamines, ils ne nécessitent aucune supplémentation. Inutile d’enrichir la ration en vitamine D et en calcium, ce n’est pas nécessaire !

Distribuer la bonne quantité

Respectez les quantités à distribuer portées sur l’emballage de l’aliment, le rationnement évolue selon le poids de la chatte et le stade de la gestation. Normalement, cela correspond à peu près à une augmentation de 10% de la ration chaque semaine pendant toute la durée de la grossesse.

La prise de poids de la chatte est surtout visible à partir de la fin de la 4ème semaine et sa silhouette est modifiée.

A la fin de la 6ème semaine de gestation, les chatons ne pèsent que 20% de leur poids de naissance. Ils gagneront les 80% restants au cours des 3 dernières semaines ! Cela explique que les besoins nutritionnels de la chatte augmentent à la fin de sa grossesse.

Si l’appétit de la chatte diminue en fin de gestation, c’est que les fœtus dans l’utérus prennent de la place au détriment de l’estomac. Il faut alors proposer plusieurs petits repas répartis sur la journée.

N’oubliez pas de laisser de l’eau fraîche à volonté.

Surveiller la prise de poids

Pesez régulièrement la chatte : en fin de gestation, son gain de poids ne doit pas excéder 40 % de son poids normal. Par exemple, une chatte pesant 4 kg au moment de la saillie ne doit pas prendre plus de 4 x 40/100 soit 1,6 kg pendant la gestation. Une prise de poids trop importante augmente le risque de difficultés à la mise-bas (souvent liées à la présence d’amas graisseux dans le bassin de la chatte).

Recevez nos conseils personnaliséspour prendre soin de votre chat

Vous aimerez aussi ces articles voir tous les conseils pour mon chat