Bien nourrir mon chaton

Les chatons ont des besoins nutritionnels spécifiques. Ils ne peuvent pas manger la même chose...

Comment bien nourrir mon chaton ?

Les chatons ont des besoins nutritionnels spécifiques. Ils ne peuvent pas manger la même chose que vous ou qu’un chat adulte, sous peine de voir apparaître des troubles digestifs et en particulier une diarrhée qui risquerait d’entraîner une déshydratation et un retard de croissance. En choisissant un aliment croissance de très bonne qualité, vous êtes sûr de fournir tous les nutriments nécessaires à votre chaton pour une bonne digestion, une croissance harmonieuse et une bonne production d’anticorps.

Quel aliment pour mon chaton ?

  • Les besoins énergétiques d’un chaton sont nettement supérieurs à ceux d’un chat adulte (à poids équivalent) mais son système digestif n’est pas encore prêt à digérer de grandes quantités de nourriture. Les chatons ont donc besoin d’un aliment concentré en énergie.
  • Le chaton n’acquiert que progressivement la capacité à digérer l’amidon des céréales. Il ne faut donc pas que l’aliment croissance contienne trop d’amidon.
  • Les selles de votre chaton seront parfaites (ni trop dures ni trop molles) si son aliment croissance apporte un bon équilibre entre fibres fermentescibles et fibres non fermentescibles.
  • La flore intestinale (c’est-à-dire les bactéries de l’intestin qui assurent la digestion des aliments) doit être respectée. Si les nutriments apportés par l’alimentation ne sont pas de bonne qualité, les « mauvaises » bactéries prolifèrent et des fermentations se produisent dans l’intestin. Pour éviter ces fermentations, les protéines de l’aliment doivent être hautement digestibles.
  • Un aliment de bonne qualité apporte des acides gras à longue chaîne de la série oméga-3 qui protègent la muqueuse intestinale contre l’inflammation.
  • La texture des aliments pour chaton est adaptée à sa dentition encore fragile.

Les premiers jours qui suivent l’arrivée de votre chaton chez vous, il est préférable de donner au chaton l’aliment auquel il était habitué chez son éleveur, le temps qu’il surmonte le stress de son arrivée. Ensuite, si vous souhaitez changer d’aliment, faites une transition progressive pour éviter l’apparition de troubles digestifs.

La transition alimentaire

La transition se fait sur une semaine environ. Les 1er et 2ème jours, donnez ¼ du nouvel aliment et ¾ de l’ancien. Les 3ème et 4ème jours : la moitié du nouvel aliment et la moitié de l’ancien. Les 5ème et 6ème jours : ¾ du nouvel aliment et ¼ de l’ancien. A partir du 7ème jour, le chaton ne mangera plus que son nouvel aliment.

Croquettes ou pâtée ?

Le chaton est par nature un grignoteur. Il mange de très petites quantités tout au long de la journée. Les croquettes sont plus adaptées à cette consommation fractionnée : elles peuvent rester à l’air libre 24 heures sans s’abîmer.

Placez la gamelle de nourriture du chaton dans un endroit tranquille. N’oubliez pas un bol d’eau fraîche à laisser en permanence.

A ne pas faire

  • Ne donnez pas à votre chaton les restes de votre repas, et surtout pas pendant que vous mangez. Outre le fait que ses repas ne seraient pas équilibrés, votre chaton prendrait très vite la mauvaise habitude de quémander.
  • Ne donnez aucun supplément alimentaire à votre chaton (et en particulier pas de calcium) si son aliment est de bonne qualité.

Retrouvez rapidement l’alimentation adaptée à votre chat sur www.royalcanin.fr

Recevez nos conseils personnaliséspour prendre soin de votre chat

Vous aimerez aussi ces articles voir tous les conseils pour mon chat